MA PHILOSOPHIE

Etre peu interventionniste, laisser faire la nature : telle est ma philosophie.

Mon cahier des charges :

Les seuls ingrédients utilisés sont les raisins de la propriété fermentés naturellement.
Respect du cycle de la nature et des temps longs. Sensibilisation aux pratiques biodynamiques, suivi du rythme de la lune et des planètes. 
Certification Agriculture Biologique en 2022, engagé officiellement depuis le 17/04/2019 et officieusement cela fait belle lurette. 
Culture biologique, sans désherbage et sans épamprage chimique et ni apport d’engrais de synthèse (préservation du goût originel et naturel).
Désherbage mécanique, épamprage manuelle.
Conservation de l’enherbement spontané ponctué de quelques broyages annuels un inter rang sur deux et des bouts de rangs.
Réalisation de couvert en inter rang de légumineuses, céréales et/ou autres espèces végétales.
Travail du sol sous le rang de façon superficielle.
Rognage et écimage (1 à 2 fois maxi) et le plus tard dans la saison.
Pas d’utilisation de système de ferti-irrigation.
Vendanges manuelles.
Sans ajout de levures de synthèse, utilisation des levures de terroir (indigènes) présentent naturellement sur les baies de raisins pour la fermentation (à noter que mon chai n’a jamais hébergé de levures industrielles).
Sans ajout d’auxiliaires technologiques, les vendanges, les élevages et la mise sont « sans sulfites ajoutés ».
Pas d’utilisation de copeaux de bois, ni de tannisage.
Aucune utilisation de techniques thermiques ou physiques « brutales » pour le vin.
Aucun usage de pompes.
Extraction des jus par pressurage des plus doux.
Elevage du vin en petites cuves inox exclusivement (préservation de la ressource en eau).
Filtration par clarification naturelle (décantation gravitaire).
Mise en bouteille par mes soins, pose manuelle des coiffes, des étiquettes et de la mise en carton.
 
Protection de la vigne avec des produits de contact et/ou de biocontrôle in situ (soufre, cuivre, plantes,…).
Rejet de tous produits pénétrants et/ou systémiques de synthèse.
Aucun traitement azoté ou autre avant vendange dans le seul but d’exalter certains arômes du vin.
Arrêt des pulvérisations dans le courant du mois de juillet.

Moyenne des Jours sans pulvérisation avant récolte